Confirmation

23 septembre 2018

La confirmation marque une étape de maturité spirituelle où l’on a compris que l’amour de Dieu reçu au baptême est un trésor qui ne peut demeurer un privilège personnel mais qu’il nous appartient de partager.

Comme le baptême, la confirmation imprime dans le chrétien une marque indélébile Ce sacrement ne peut donc être reçu qu’une seule fois. On le reçoit après l’âge de raison. C’est l’évêque qui célèbre ce sacrement : il manifeste ainsi le lien avec le don de l’Esprit aux apôtres au jour de la Pentecôte et la place des confirmés dans la communion de toute l’Église. C’est l’évêque qui réalise l’imposition des mains.

Pour qui ? 

La confirmation généralement donnée aux adultes ou jeunes adultes, est maintenant donnée aux enfants dans leurs années de scolarité mais on peut la recevoir à tout âge.
En général, on reçoit le baptême, puis la confirmation et enfin la communion.

Quand ?
La confirmation est célébrée lors de la veillée de Pentecôte pour les adultes déjà baptisés, lors de la nuit de Pâques pour ceux qui recevront le baptême, et lors de célébrations organisées par les paroisses, où l’évêque viendra lui-même conférer le Sacrement.
La préparation du Sacrement sera adaptée aux divers cas et besoins.